COUPE MITCHELL ARCELORMITTAL DOFASCO: Les Carabins retournent à la Coupe Vanier et défendront leur titre à Québec

COUPE MITCHELL ARCELORMITTAL DOFASCO: Les Carabins retournent à la Coupe Vanier et défendront leur titre à Québec

Credit photo Kyle Rodriguez

GUELPH, Ont. (Courtoisie : Carabins de l'Université de Montréal) – Après avoir dominé la première demie, les Carabins de l'Université de Montréal se sont dirigés vers une victoire de 25-10 sur les Gryphons à Guelph au Stade Alumni samedi après-midi dans le cadre de la première demi-finale du football de SIC, la Coupe Mitchell ArcelorMittal Dofasco.

VIDEO TVA Sports - De retour à la Coupe Vanier

Les Bleus ont ainsi soulevé la Coupe Mitchell pour la première fois, gagnant coup sur coup les deux trophées remis au terme des demi-finales canadiennes, après la Coupe Uteck en 2014.

Les Carabins joueront pour l'obtention de la Coupe Vanier, récompense ultime du football universitaire canadien, samedi prochain au Stade Télus de l'Université Laval à Québec, pour la deuxième fois de leur existence. Le botté d'envoi est prévu pour 13h, en direct sur TVA Sports et Sportsnet.

Les Bleus avaient remporté la première finale nationale de leur histoire, par la marque de 20-19 sur les Marauders de McMaster, l'an dernier à Montréal. Ils se mesureront aux vainqueurs du duel entre les Thunderbirds de UBC et les X-Men de StFX, dans le match pour la Coupe Uteck disputé plus tard samedi.

David Deschamps a brisé l'égalité au milieu du premier quart grâce à un premier placement de 27 verges. Les Bleus ont ensuite profité d'un mauvais dégagement de Guelph pour ajouter un placement de 35 verges au deuxième quart, le deuxième de Deschamps.

Les Bleus ont creusé l'écart sur leur séquence suivante. Gabriel Cousineau a d'abord lancé une passe profonde pour Guillaume Paquet. Ce dernier a complété ce jeu de 31 verges grâce à une spectaculaire réception. Sean Thomas Erlington a ensuite enchaîné des courses de 17 et de deux verges pour marquer le touché et donner une avance de 13 points aux siens.

Le porteur de ballon étoile a étincelé à nouveau dans ce match et en a mis plein la vue aux nombreux partisans des Bleus qui avaient fait le voyage. Il a amassé des gains de 170 verges en 23 courses. Cela lui en fait un total de 581 en trois matchs éliminatoires, surpassant sa récolte de 517 en huit parties de saison régulière.

« Tout commence par la ligne offensive, du début à la fin du match, et ils ont très bien fait aujourd'hui, a dit Thomas Erlington. Nous sommes vraiment gonflés à bloc de pouvoir jouer pour la Coupe Vanier à nouveau. Nous voulons démontrer que nous pouvons gagner sur n'importe quel terrain. »

Les Carabins ont porté un dur coup à leurs adversaires en fin de première demie. Avec moins d'une minute à faire, Cousineau a servi une brillante passe de neuf verges pour Philip Enchill et celui-ci a complété le travail dans la zone des buts pour le touché. Sur la séquence suivante des Gryphons, Frédéric Chagnon a réussi une interception. L'attaque a ensuite permis à Deschamps d'ajouter un troisième placement, sur 17 verges. C'était ainsi 23-0 à la mi-temps.

Après trente minutes, les représentants de l'UdeM avaient l'avantage 296 à 76 au chapitre des verges gagnées, et 18 à 3 du côté des premiers essais. Les Bleus ont conclu à 401 verges, contre 265 pour Guelph.

« La défense a très bien joué aujourd'hui, a reconnu l'entraîneur-chef Danny Maciocia. La clé était de les empêcher de marquer un touché et nous avons été capables de le faire. Nous voulions limiter leur jeu au sol pour les forcer à réussir sur un deuxième essai et long. »

Les Gryphons ont répliqué au troisième quart. Après un retour de botté de dégagement de 49 verges de Ryan Nieuwesteeg, Gabriel Ferraro a suivi avec un placement de 30 verges. Les Gryphons ont concédé un touché de sûreté avant que Ferraro ne réussisse un deuxième placement, sur 32 verges.

Au quatrième quart, les Carabins ont concédé deux touchés de sûreté. Toutefois, des interceptions de Zacary Alexis, une troisième en quatre matchs de séries, et de Junior Luke ont ensuite freiné les élans de l'attaque des Gryphons.

Luke a mérité le titre de joueur du match. Celui qui avait bloqué le botté de placement en fin de match pour donner la victoire aux siens en finale de la Coupe Dunsmore a terminé la rencontre avec trois plaqués, dont deux derrière la ligne de mêlée. Il a également touché au ballon qui a été intercepté par Chagnon.

« J'étais détendu. Notre défense était bien préparée. Nous avions bien travaillé toute la semaine, a dit Luke tout sourire après la rencontre. C'était important de jouer 60 minutes et de faire attention aux détails. Nous voulions limiter leur jeu au sol et forcer leur quart-arrière à lancer le ballon et je crois que nous avons réussi. »

Du côté des Gryphons, l'entraîneur-chef Stu Lang était bien sûr déçu pour sa troupe. Guelph prenait part au carré d'as canadien pour la première fois depuis 1996.

« Les gars étaient peut-être nerveux. Nous n'avons pas aussi bien joué que nous en sommes capables. Notre unité défensive a été excellente mais a passé trop de temps sur le terrain. Chapeau aux Carabins toutefois. Ils forment toute une équipe. »

NOTES: Montréal présente désormais un dossier 2-0 en demi-finale canadienne, ajoutant à sa victoire de 29-26 à domicile sur le Manitoba l'an dernier à la Coupe Uteck... Guelph voit sa fiche en demi-finale canadienne passer à 1-3... La Coupe Mitchell ArcelorMittal Dofasco présentée aujourd'hui se voulait seulement la deuxième demi-finale canadienne disputée sur le campus de l'Université de Guelph, après la Coupe Centrale de 1984 remportée 12-7 par Guelph aux dépens de Calgary... Montréal et Guelph s'affrontaient pour la première fois en compétition officielle depuis les années 1960, alors que la première incarnation des Carabins et les Gryphons évoluaient au sein de la même conférence. Lors de leurs deux duels officiels précédents, Guelph l'avait emporté par 35-20 à Montréal en 1966 et les Carabins avaient retourné la faveur en 1967 en s'imposant par 13-8 sur la route... Les deux programmes avaient renoué leur rivalité en 2014 à l'occasion d'un match présaison, remporté 38-10 par les Carabins sur leur propre terrain.

SOMMAIRE

MTL 3-20-2-0: 25
GUE 0-0-6-4: 10

Premier quart
MTL – David Deschamps 27 placement, 13:06 (3-0 MTL)

Deuxième quart
MTL – David Deschamps 35 placement, 3:07 (6-0 MTL)
MTL – Sean Thomas Erlington 2 course (David Deschamps transformation), 7:16 (13-0 MTL)
MTL – Philip Enchill 9 passe de Gabriel Cousineau (D. Deschamps transformation), 14:03 (20-0 MTL)
MTL – David Deschamps 17 placement, 14:57 (23-0 MTL)

Troisième quart
GUE – Gabriel Ferraro 30 placement, 5:52 (23-3 MTL)
MTL – Touché de sûreté, 10:32 (25-3 MTL)
GUE – Gabriel Ferraro 32 placement, 13:56 (25-6 MTL)

Quatrième quart
GUE – Touché de sûreté, 7:57 (25-8 MTL)
GUE – Touché de sûreté, 9:56 (25-10 MTL)

Foule: 3732

45 Vogell Road Suite 701 | Richmond Hill, Ontario, Canada | L4B 3P6 | TEL: 905-508-3000 | FAX: 905-508-4221

CONTACTEZ-NOUS | Protection des renseignements personnels