SAMEDI FOOTBALL U SPORTS: Coupes Uteck et Mitchell, Coup d’oeil sur le carré d’as canadien

SAMEDI FOOTBALL U SPORTS: Coupes Uteck et Mitchell, Coup d’oeil sur le carré d’as canadien

TORONTO (U Sports) – La table est mise pour les demi-finales canadiennes du football de U Sports ce samedi alors que les quatre équipes toujours en lice se disputeront les deux laissez-passer disponibles pour la Coupe Vanier ArcelorMittal Dofasco qui aura lieu le 26 novembre au Stade Tim Hortons à Hamilton.

 

Dans le premier duel, les Golden Hawks de Wilfrid Laurier (9-1), champions de la conférence SUO, et le Rouge et Or de l’Université Laval (9-1), titulaires du RSEQ, s’affronteront dès 12h30 heure de l’Est dans le cadre de la Coupe Uteck au Stade TELUS-UL à Québec.

 

La Coupe Mitchell ArcelorMittal Dofasco suivra à 14h heure des Rocheuses (16h HE) et mettra aux prises les X-Men de St. Francis Xavier (8-1), champions de SUA, et les Dinos de Calgary (8-2), monarques de Canada-Ouest, au Stade McMahon.

 

Les deux rencontres seront télédiffusées à TVA Sports (Coupe Mitchell à TVA Sports 2) de même que sur Sportsnet 360, qui présentera une émission d’avant-match dès midi. Le programme double sera également disponible sur le web via TVASports.ca (usagers authentifiés uniquement) et Sportsnet NOW.

 

À une époque où la parité au football universitaire canadien se retrouve constamment sous le microscope, les finales de conférence ont couronné trois nouveaux champions pour une troisième année consécutive, seul StFX réussissant à conserver sa place au carré d’as de U Sports. L’une des formations qui a vu sa campagne prendre fin samedi dernier fut les champions 2015 de la Coupe Vanier, les Thunderbirds de UBC, qui cette fois n’ont pu compléter un improbable parcours en séries.

 

Trois des quatre finales ont été décidées par la marge de trois points, y compris deux en faveur de l’équipe visiteuse. En Ontario, Laurier a réussi la plus importante remontée dans les 109 ans d’histoire de la Coupe Yates pour surprendre Western par 43-40. Au Québec, Laval a repris la Coupe Dunsmore des mains de ses éternels rivaux de l’Université de Montréal grâce à un jeu truqué dans la dernière minute de jeu d’une victoire de 20-17. À Calgary, les Dinos ont remporté la bannière de Canada-Ouest par 46-43 malgré une domination de 33-10 de UBC lors de la deuxième demie de la Coupe Hardy.

 

On peut pardonner à l’entraîneur-chef du Rouge et Or Glen Constantin et à son équipe d’avoir une impression de déjà-vu à l’aube du deuxième duel de l’histoire entre Laval et Laurier

 

En 2004, tout comme cet automne, le Rouge et Or avait terminé deuxième au Québec avec une fiche de 7-1, puis avait défait Concordia à domicile en demi-finale du RSEQ et les Carabins en finale de la Coupe Dunsmore à Montréal pour mériter le droit d’accueillir la Coupe Uteck face aux Golden Hawks. Laval avait alors vaincu ses visiteurs de Waterloo par 30-11 au Stade TELUS-UL – alors appelé Stade du PEPS - avant de triompher contre la Saskatchewan à la Coupe Vanier... à Hamilton.

 

Plus que tout, par contre, Constantin et ses ouailles sont enchantés d’être de retour en demi-finale canadienne après avoir perdu les deux matchs de championnat du RSEQ précédents contre Montréal. Ces défaites consécutives à la Coupe Dunsmore avaient eu lieu à Québec, là où le Rouge et Or fut autrefois considéré invincible, remportant l’incroyable total de 70 parties d’affilée sur son propre terrain avant de s’incliner en finale du Québec en 2014.

 

« On est très excités et fébriles, dit le pilote lavallois de 16e année, dont le programme présente une fiche à vie de 6-0 à la maison en demi-finale nationale et dont l’équipe a remporté ses neuf derniers affrontements à l’aube du carré d’as de ce week-end, un sommet au pays. Quand tu réussis à sortir de la conférence Québec, qui est très compétitive, tu crois encore plus en tes chances d’aller jusqu’au bout. Nous sommes heureux d’être de retour dans le carré d’as. »

 

Les quatre dernières finales du RSEQ, mettant chaque fois aux prises Laval et Montréal, se sont toutes soldées par un écart de trois points ou moins.

 

En 2013, le Rouge et Or s’est imposé par 14-11 avant d’ajouter une huitième conquête de la Coupe Vanier à son record canadien. En 2014, les Carabins ont gagné 12-9 en prolongation en route vers le premier titre national de leur histoire. L’année dernière, Montréal a mérité un gain de 18-16 et a de nouveau atteint la grande finale de U Sports, avant de s’incliner devant UBC. Le week-end dernier, Laval l’emportait par 20-17.

 

Constantin était le coordonnateur défensif de l’équipe lorsque Laval a décroché sa première Coupe Vanier en 1999 et est depuis devenu le pilote le plus décoré dans l’histoire du football universitaire canadien avec sept sacres comme entraîneur-chef. Il sait qu’il y a encore beaucoup de travail à accomplir avant que son club puisse ajouter un neuvième trophée de U Sports à sa collection record. S’il reconnaît que Laurier représente un formidable défi, il n’est pas mécontent de finalement affronter un adversaire de l’extérieur du Québec.

 

« Je pense que lorsqu’on sort de la conférence, ça devient moins personnel, en ce sens qu’on ne connait pas les individus qu’on affronte. Ça demeure des matchs intenses, mais le côté émotif est moins présent. 

 

« Laurier est une bonne équipe, avec un fort front défensif. C’est une équipe qui court beaucoup plus le ballon que ce que nous sommes habitués de voir, notamment avec des formations avec trois porteurs dans le champ arrière. On va devoir s’ajuster dans notre préparation cette semaine. »

 

Heureusement pour Constantin, dont le programme n’a jamais passé plus de deux ans sans remporter la Coupe Vanier depuis qu’il a pris les commandes en 2001, le Rouge et Or est de nouveau l’une des meilleures équipes défensives au pays cette saison. Lors du calendrier régulier, la défensive de Laval s’est classée deuxième au Canada pour les points alloués (9,8 par match) et le total de verges (294,0), troisième contre la course (91,8) et quatrième contre la passe (202,3). 

 

La talentueuse unité est menée par l’ailier défensif de deuxième année Mathieu Betts, choisi joueur de ligne par excellence du RSEQ cet automne après avoir amassé neuf sacs du quart en huit rencontres, malgré une double couverture à son endroit sur la plupart des jeux. Le Montréalais avait fait une entrée fracassante sur la scène universitaire en 2015, méritant le titre de recrue de l’année de U Sports grâce à un impressionnant total de 12 sacs, soit 0,5 de moins que le record national.

 

L’offensive du Rouge et Or est également menée par une ancienne recrue par excellence de U Sports (2014), le quart-arrière Hugo Richard, qui a surmonté trois revirements hâtifs en finale de la Coupe Dunsmore pour terminer l’affrontement avec 392 verges par la passe contre l’unité défensive la plus avare au Canada. À la surprise générale, Richard a lui-même capté la passe de touché décisive du receveur recrue Jonathan Breton-Robert alors qu’il ne restait que 21 secondes à écouler au cadran. Breton-Robert avait précédemment réussi 10 attrapés pour des gains de 161 verges et un majeur, en route vers le titre de joueur du match.

 

S’il n’a pas affronté Laval depuis qu’il est devenu entraîneur-chef de Laurier en 2013, Michael Faulds est bien au fait de la tradition gagnante de ses prochains adversaires. Comme joueur, l’ancien quart-arrière de Western avait visité le Stade TELUS-UL lors de trois années de suite pour des parties préparatoires, de 2007 à 2009, la puissante formation de Québec l’emportant à chaque occasion. La seule participation de Faulds à la Coupe Vanier en tant que joueur, en 2008, s’était également soldée par un revers aux mains du Rouge et Or.

 

Toutefois, s’il y a une chose dont Faulds ne manque pas, c’est la confiance. À seulement sa quatrième saison à la barre, le jeune pilote a mené les Golden Hawks à une première conquête de la Coupe Yates depuis 2005, alors que l’équipe avait ensuite remporté la deuxième Coupe Vanier de son histoire grâce à un gain in extremis de 24-23 sur la Saskatchewan... à Hamilton.

 

« Nous avons fait un pas de géant cette année en remportant la Coupe Yates et en disposant des puissants programmes de McMaster et de Western en cours de route. Bien que ce soit très excitant d’atteindre la Coupe Uteck et de jouer dans la Mecque du football universitaire canadien contre Laval, nous ne sommes définitivement pas rassasiés, dit Faulds, dont l’équipe en sera à une deuxième présence dans la Belle Province cet automne, trois mois après s’être inclinée par 37-33 devant Montréal lors d’un match pré-saison disputé le 20 août. Depuis l’ouverture de notre camp le 13 août, nos deux objectifs sont de remporter la Coupe Yates et la Coupe Vanier, alors nous sommes à huit quarts de répondre à nos propres attentes. »

 

Le triomphe de samedi dernier à l’étranger contre les Mustangs de Western, largement favoris, est déjà considéré comme un classique dans l’histoire de la Coupe Yates. Face à une équipe qu’ils n’avaient pas battue en 13 tentatives depuis 2006, y compris un revers de 45-26 en saison régulière cet automne, les Hawks ont effacé un déficit de 40-19 en inscrivant 24 points sans riposte dans les huit dernières minutes de jeu pour l’emporter par 43-40. Il s’agissait pour Laurier d’une première victoire en séries à London depuis 1991... année de sa première conquête de la Coupe Vanier.

 

À son septième départ en carrière sur le circuit de SUO, Michael Knevel, un pivot de quatrième année qui en est à sa première campagne avec l’équipe, a été nommé joueur le plus utile de la rencontre après avoir récolté 309 verges par la voie des airs et trois passes de touché, toutes réussies lors de la folle remontée au quatrième quart. Nathan Mesher a été parfait en cinq tentatives de placement, incluant le botté gagnant de 26 verges sur le dernier jeu du match. Inséré dans la formation partante en raison d’une blessure au vétéran Eric Guiltinan, le porteur de deuxième année Levondre Gordon a contribué au sol avec 164 verges et un majeur en 18 courses.

 

« Je suis probablement le seul qui était assez fou pour croire en nos chances de remonter la pente, a dit Faulds samedi après avoir ajouté une Coupe Yates comme entraîneur aux deux qu’il avait gagnées comme joueur. Nous savions que si nous ne les laissions pas prendre une avance trop importante, nous pourrions revenir de l’arrière au quatrième quart. Lorsqu’ils ont creusé l’écart à trois touchés, j’ai commencé à douter sérieusement. Mais nous nous sommes battus jusqu’à la fin et c’est pourquoi nous sommes ici aujourd’hui. »

 

L’un des joueurs qui a impressionné Faulds lors de cette victoire historique est son quart-arrière de 6 pieds 5 pouces, qui a été à l’écart du football pendant plus d’un an à un certain moment en raison d’une blessure sérieuse à un poignet.

 

« Dès notre toute première rencontre, j’ai remarqué qu’il n’est jamais nerveux. Peu importe la situation, il demeure calme, et on peut constater à quel point cela donne confiance à ses coéquipiers. »

 

Si le jeu aérien a été un facteur important dans leur remontée aux dépens de Western, l’identité des Golden Hawks demeure le jeu au sol et une approche agressive en défensive.


Malgré le départ du porteur de ballon Dillon Campbell, ex-finaliste au trophée Hec Crighton, au terme de la campagne 2015, Laurier a dominé au pays en saison régulière avec une moyenne de 281,4 verges au sol par match, avant d’en ajouter 458 en deux parties éliminatoires. De l’autre côté du ballon, les Hawks ont pris le premier rang au pays avec 36 sacs du quart et six touchés défensifs en huit rencontres, en plus de terminer deuxièmes avec 16 interceptions.


Leur superbe unité défensive inclut entre autres le secondeur Nakas Onyeka, choisi joueur défensif par excellence de SUO en 2016, et l’ailier Kwaku Boateng, désigné meilleur espoir de U Sports en vue du prochain repêchage de la LCF. Onyeka occupait le 16e échelon au total sur la liste du Bureau de recrutement de la LCF publiée en septembre.

 

À l’autre bout du pays, le duel de samedi opposant StFX et Calgary dans le cadre de la Coupe Mitchell ArcelorMittal Dofasco se voudra le tout premier de l’histoire entre les deux programmes.

 

Les X-Men furent la seule équipe à défendre avec succès la bannière de sa conférence le week-end dernier, eux qui en étaient à un premier doublé depuis 1982 et 1983. De leur côté, les Dinos sont de retour au carré d’as canadien après avoir perdu les deux finales de Canada-Ouest précédentes sur leur propre terrain au Stade McMahon, contre le Manitoba en 2014 et UBC en novembre dernier.

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que StFX a dominé dans les Maritimes cet automne. Les X-Men ont conservé une fiche de 7-0 contre des adversaires de SUA lors du calendrier régulier – remportant six de ces rencontres par 15 points ou plus – avant de vaincre Mount Allison de façon convaincante au compte de 29-8 en finale de la Coupe Loney. Ils ont dominé la conférence de l’Atlantique dans la plupart des catégories statistiques, y compris les points marqués (37,4 par match) et alloués (16,1), ainsi que le total de verges tant à l’attaque (484,5) qu’en défensive (336,0).

 

La seule tache au dossier de StFX est un revers de 17-11 aux mains de Concordia lors d’une partie inter-conférence disputée le 24 septembre à Montréal.

 

Les X-Men ont entendu le refrain l’an dernier, avant et après leur défaite de 36-9 à domicile contre UBC à la Coupe Uteck. Depuis 2004, une seule équipe de SUA – Saint Mary’s en 2007 – a atteint la Coupe Vanier, et le dernier titre national remporté par la conférence remonte à 2002.

 

La disette pourrait-elle prendre fin cette année? Une chose est sûre, StFX possède le talent pour s’imposer.

 

À commencer par le quart-arrière de cinquième année Tivon Cook, joueur non recruté à sa sortie des rangs secondaires qui vient d’être élu joueur par excellence de la conférence après avoir établi ou égalé des records d’équipe pour les verges aériennes (2537), les passes de touché (21), les passes complétées (174) et le pourcentage de passes complétées (69,3) en une seule saison, lui qui s’est classé parmi les six meilleurs au pays dans les quatre catégories.

 

Jordan Socholotiuk a terminé deuxième au Canada avec 1056 verges par la course, devenant ainsi le premier porteur de SUA depuis 2007 à atteindre le plateau des 1000 verges. Malgré qu’il ait raté une rencontre, le receveur/retourneur Kaion Julien-Grant a dominé au pays pour les verges toutes catégories (1558) et s’est classé troisième pour les verges sur des réceptions (804). En défensive, le vétéran ailier Kyle Forde a terminé à égalité au deuxième rang de U Sports avec neuf sacs.

 

Originaire de Fort McMurray, Socholotiuk est l’un des sept Albertains qui se trouvaient dans l’alignement de StFX pour la Coupe Loney, y compris trois natifs de Calgary.

 

S’il y a une personne qui croit fermement aux chances des X-Men samedi, c’est l’entraîneur-chef Gary Waterman, qui en est à sa huitième campagne à la barre.

 

« Remporter la Coupe Loney pour une deuxième saison de suite, cette fois sur notre terrain, est un bel exploit pour notre programme, dit celui qui a été choisi entraîneur de l’année de SUA pour une deuxième saison d’affilée. Depuis le début du calendrier, nous répétons que le match le plus important est notre prochain. Malgré le fait que nous étions assurés du premier rang dans notre conférence après six parties, nous sommes restés concentrés sur chaque match, ce qui a mené à notre fiche parfaite contre nos rivaux de l’Atlantique. 

 

« Maintenant, notre prochain match est la Coupe Mitchell contre Calgary, une équipe résiliente, et nous allons continuer de nous préparer comme nous l’avons fait depuis le début de la saison. Nous avons appris des leçons difficiles l’an dernier lors de la Coupe Uteck et nous avons l’intention de nous servir de cette expérience cette semaine. »

 

La résilience décrit à merveille l’édition 2016 des Dinos.

 

Comme si la perte de nombreuses vedettes au terme du calendrier 2015 – y compris le double récipiendaire du trophée Hec Crighton Andrew Buckley, le porteur étoile Mercer Timmis, le receveur numéro un Rashaun Simonise et le prolifique botteur Johnny Mark – ne suffisait pas, Calgary a dû composer avec des effectifs réduits au cours des dernières semaines en raisons de blessures subies en fin de campagne.

 

Le quart partant Jimmy Underdahl a raté les quatre dernières parties, dont les deux matchs éliminatoires des siens. Les Dinos doivent également se débrouiller sans leurs deux porteurs réguliers, Quentin Chown et Bryce Harper. Le receveur Austen Hartley, meneur de l’équipe avec une moyenne de 110,2 verges par sortie – la troisième meilleure au pays – a lui aussi déclaré forfait pour la finale de Canada-Ouest.

 

Leur absence a créé des opportunités pour de jeunes joueurs comme le pivot recrue Adam Sinagra, qui présente un dossier de 3-1 comme partant et qui a été choisi joueur par excellence de la Coupe Hardy grâce à ses 366 verges par la passe et ses trois touchés aériens contre les champions canadiens en titre de UBC. Le porteur de deuxième année Jeshrun Antwi a également contribué le week-end dernier avec 96 verges au sol et un majeur par la course.

 

Après avoir été nommé entraîneur de l’année de U Sports en novembre dernier au terme de sa première saison à la barre, le pilote de Calgary Wayne Harris Jr a définitivement prouvé que son prix national reçu en 2015 était bien mérité.

 

« Nous avons fait face à de l’adversité toute l’année. Mais c’est dans l’adversité qu’on peut vraiment évaluer le caractère des gens. Nos joueurs travaillent fort et n’abandonnent jamais, dit Harris, dont l’équipe a été impliquée dans cinq rencontres qui se sont soldées par un écart de moins d’un touché jusqu’ici cet automne. Je suis très fier de notre groupe. Ils ont lutté pour arriver jusqu’ici et nous avons encore des objectifs à atteindre. »

 

L’un de ces matchs serrés fut évidemment la folle victoire de 46-43 à la Coupe Hardy contre UBC et l’ancien entraîneur-chef de Calgary Blake Nill, qui l’année dernière avaient ruiné la saison jusque-là parfaite des Dinos en les surprenant par 34-26 en finale de Canada-Ouest au Stade McMahon. Samedi dernier, Calgary détenait ce qui semblait être une confortable avance de 36-10 à la mi-temps, mais a vu les T-Birds et leur quart étoile Michael O’Connor – joueur par excellence de la Coupe Vanier 2015 – remonter la pente avec 33 points en deuxième demie.

 

« Depuis la première journée du camp d’entraînement, nous répétons aux joueurs que rien ne sera facile cette année, que nous devons nous battre pour chaque point et chaque victoire. Il ne faut jamais lâcher et s’assurer de disputer 60 minutes à chaque rencontre. »

 

Malgré les nombreux défis qu’ils ont affrontés cette saison, les Dinos ont réussi à dominer leur conférence tant pour les points marqués (36,8 par match) que les points alloués (20,9), tout en terminant au sommet dans l’Ouest pour les verges au sol en attaque (195,9 par match), le total de verges allouées (395,4) et les verges au sol accordées (107,4). La talentueuse unité défensive est menée par le demi de quatrième campagne Robert Woodson, joueur défensif par excellence de Canada-Ouest en 2015 et 12e meilleur espoir en vue du prochain repêchage de la LCF.

 

Les Dinos espèrent porter à 5-1 leur dossier face à des adversaires de SUA en demi-finale canadienne et prendre part à la Coupe Vanier pour la première fois depuis 2013.

 

« Nous allons regarder beaucoup de film pour essayer d’identifier leur style, leurs tendances, les habiletés de leurs joueurs, dit Harris à propos de la préparation des siens. Le travail des entraîneurs est de préparer le meilleur plan de match possible et d’aider les joueurs à le mettre à exécution. Si nous faisons notre travail, nous aurons de bonnes chances de l’emporter. »

 

COUPE UTECK

 

Quand: Samedi 19 novembre, 12h30 HE

Où: Stade TELUS-UL, Québec

Qui: No. 5 Golden Hawks de Wilfrid Laurier (9-1) à No. 1 Rouge et Or de Laval (9-1)

Télévision: TVA Sports & Sportsnet 360

Web: TVASports.ca (usagers authentifiés uniquement) & Sportsnet NOW

 

GOLDEN HAWKS DE L’UNIVERSITÉ WILFRID LAURIER (champions SUO)

 

Sommaire saison 2016

Dossier cumulatif (saison régulière & séries): 9-1

Dossier saison régulière: 7-1

Classement saison régulière: 2e   

Dossier séries: 2-0

Top 10 classement final (1er nov.): No. 5

Top 10 meilleur classement: No. 5 (2 semaines)

Top 10 moins bon classement: No. 10 (1 semaine)

Top 10 nombre de semaines classés (10 scrutins): 10

Offensive saison régulière points (42,6 / match): 2e SUO / 2e U Sports

Offensive saison régulière verges totales (500,6 / match): 4e SUO / 6e U Sports

Offensive saison régulière passe (219,3 / match): 9e SUO / 20e U Sports

Offensive saison régulière course (281,4 / match): 1er SUO / 1er U Sports

Défensive saison régulière points (15,8 / match): 2e SUO / 4e U Sports

Défensive saison régulière verges totales (341,3 / match): 1er SUO / 5e U Sports

Défensive saison régulière passe (225,9 / match): 3e SUO / 6e U Sports

Défensive saison régulière course (115,4 / match): 3e SUO / 8e U Sports

 

Résultats 2016

20 août (étranger): Montréal 37, Laurier 33 (pré-saison)

28 août (domicile): Laurier 37, Queen’s 18

5 septembre (domicile): Laurier 74, York 3

17 septembre (étranger): Laurier 17, Carleton 16

24 septembre (domicile): Laurier 68, Waterloo 7

1 octobre (étranger): Western 45, Laurier 26

6 octobre (étranger): Laurier 54, Toronto 3

14 octobre (domicile): Laurier 27, Guelph 25

22 octobre (étranger): Laurier 38, Windsor 9

5 novembre (domicile): Laurier 21, McMaster 19 (demi-finale SUO)

12 novembre (étranger): Laurier 43, Western 40 (Coupe Yates)

 

Honneurs individuels SUO 2016

Prix majeurs: Nakas Onyeka (MVP défensif), Michael Faulds (entraîneur de l’année)

Étoiles à l’offensive (première équipe): Aucune

Étoiles en défensive (première équipe): Jalen Price (PD), Kwaku Boateng (AD), Nakas Onyeka (SEC), Malcolm Thompson (DD), Godfrey Onyeka (DD)

Étoiles sur les unités spéciales (première équipe): Aucune

Étoiles à l’offensive (deuxième équipe): Jamie Lalonde (C)

Étoiles en défensive (deuxième équipe): Aucune

Étoiles sur les unités spéciales (deuxième équipe): Kurleigh Gittens Jr. (RET)

 

Historique vs Laval

Dossier cumulatif: 0-1

Dossier à domicile: 0-0

Dossier à l’étranger: 0-1

 

2004 (étranger): 30-11 défaite (Coupe Uteck)

 

Historique en demi-finale canadienne (instauration des demi-finales en 1967) 

Dossier cumulatif: 4-4

Dossier à domicile: 0-0

Dossier à l’étranger: 3-4

Dossier en terrain neutre: 1-0

 

2005 (étranger): 31-10 victoire vs Acadia (Coupe Uteck)

2004 (étranger): 30-11 défaite vs Laval (Coupe Uteck)

1991 (terrain neutre: SkyDome, Toronto): 42-22 victoire vs Queen’s (Coupe Churchill)

1987 (étranger): 33-31 défaite vs UBC (Coupe Western)

1978 (étranger): 25-16 défaite vs UBC (Coupe Western)

1973 (étranger): 19-17 défaite vs Saint Mary’s (Coupe Atlantique)

1972 (étranger): 50-17 victoire vs Saint Mary’s (Coupe Atlantique)

1968 (étranger): 37-7 victoire vs Saint Mary’s (Coupe Atlantique)

 

Historique à la Coupe Vanier

Dossier cumulatif: 2-3

 

2005 (Stade Ivor Wynne, Hamilton): 24-23 victoire vs Saskatchewan

1991 (SkyDome, Toronto): 25-18 victoire vs Mount Allison

1972 (Stade Varsity, Toronto): 20-7 défaite vs Alberta

1968 (Stade Varsity, Toronto): 42-14 défaite vs Queen’s

1966 (Stade Varsity, Toronto): 40-14 défaite vs StFX

 

Entraîneur-chef: Michael Faulds

Saison: 4e

Dossier en carrière saison régulière: 16-16 (.500)

Dossier en carrière séries: 3-2 (.600)

Dossier en carrière cumulatif (saison & séries): 19-18 (.514)

Dossier en carrière vs Laval: 0-0

Dossier demi-finales canadiennes: 0-0

Victoires demi-finales canadiennes: Aucune

Défaites demi-finales canadiennes: Aucune

Dossier Coupe Vanier: 0-0

Victoires Coupe Vanier: Aucune

Défaites Coupe Vanier: Aucune

 

ROUGE ET OR DE L’UNIVERSITÉ LAVAL (champions RSEQ)

 

Sommaire saison 2016

Dossier cumulatif (saison régulière & séries): 9-1

Dossier saison régulière: 7-1

Classement saison régulière: 2e      

Dossier séries: 2-0

Top 10 classement final (1er nov.): No. 1

Top 10 meilleur classement: No. 1 (3 semaines)

Top 10 moins bon classement: No. 4 (1 semaine)

Top 10 nombre de semaines classés (10 scrutins): 10

Offensive saison régulière points (36,1 / match): 2e RSEQ / 8e U Sports

Offensive saison régulière verges totales (460,6 / match): 2e RSEQ / 12e U Sports

Offensive saison régulière passe (291,9 / match): 2e RSEQ / 11e U Sports

Offensive saison régulière course (168,8 / match): 2e RSEQ / 9e U Sports

Défensive saison régulière points (9,8 / match): 2e RSEQ / 2e U Sports

Défensive saison régulière verges totales (294,0 / match): 2e RSEQ / 2e U Sports

Défensive saison régulière passe (202,3 / match): 2e RSEQ / 4e U Sports

Défensive saison régulière course (91,8 / match): 3e RSEQ / 3e U Sports

 

Résultats 2016

20 août (domicile): Laval 36, Carleton 29 prol. (pré-saison)

3 septembre (domicile): Montréal 24, Laval 21

10 septembre (étranger): Laval 37, Concordia 18

18 septembre (domicile): Laval 41, Sherbrooke 3

24 septembre (étranger): Laval 49, Mount Allison 4

2 octobre (domicile): Laval 61, McGill 9

15 octobre (étranger): Laval 22, Montréal 19

23 octobre (domicile): Laval 44, Bishop’s 0

29 octobre (étranger): Laval 14, Sherbrooke 1

5 novembre (domicile): Laval 39, Concordia 14 (demi-finale RSEQ)

12 novembre (étranger): Laval 20, Montréal 17 (Coupe Dunsmore)

 

Honneurs individuels RSEQ 2016

Prix majeurs: Mathieu Betts (joueur de ligne par excellence), Adam Auclair (recrue de l’année)
Étoiles à l’offensive: Vincent Alarie-Tardif (PB), Antony Auclair (CA), Samuel Lefebvre (G), Samuel Thomassin (G), Jean-Simon Roy (B)

Étoiles en défensive: Mathieu Betts (AD), Vincent Desjardins (P), Gabriel Ouellet (SEC), Adam Auclair (DD), Gabriel Marcoux (DD), Alexander Hovington (DC)

Étoiles unités spéciales: Antony Dufour (RET)

 

Historique vs Laurier

Dossier cumulatif: 1-0

Dossier à domicile: 1-0

Dossier à l’étranger: 0-0

 

2004 (domicile): 30-11 victoire (Coupe Uteck)

 

Historique en demi-finale canadienne (instauration des demi-finales en 1967)

Dossier cumulatif: 9-4

Dossier à domicile: 6-0 

Dossier à l’étranger : 3-4


2013 (étranger): 48-21 victoire vs Mount Allison (Coupe Uteck)

2012 (domicile): 42-7 victoire vs Acadia (Coupe Uteck)

2011 (étranger): 41-10 victoire vs Calgary (Coupe Mitchell)

2010 (domicile): 13-11 victoire vs Western (Coupe Uteck)

2009 (étranger): 33-30 défaite vs Queen’s (Coupe Mitchell)

2008 (domicile): 59-10 victoire vs Calgary (Coupe Uteck)

2007 (étranger): 24-2 défaite vs Saint Mary’s (Coupe Uteck)

2006 (domicile): 57-10 victoire vs Acadia (Coupe Uteck)

2005 (étranger): 29-27 défaite vs Saskatchewan (Coupe Mitchell) 

2004 (domicile): 30-11 victoire vs Laurier (Coupe Uteck)

2003 (étranger): 36-32 victoire vs McMaster (Coupe Mitchell)

2001 (étranger): 48-8 défaite vs Saint Mary’s (Coupe Atlantique)

1999 (domicile): 27-21 victoire vs Saskatchewan (Coupe Churchill)

 

Historique à la Coupe Vanier

Dossier cumulatif: 8-1

 

2013 (Stade TELUS-UL, Québec): 25-14 victoire vs Calgary

2012 (Centre Rogers, Toronto): 37-14 victoire vs McMaster

2011 (Stade BC Place, Vancouver): 41-38 (prol.) défaite vs McMaster

2010 (Stade du PEPS, Québec): 29-2 victoire vs Calgary

2008 (Stade Ivor Wynne, Hamilton): 44-21 victoire vs Western

2006 (Stade Griffiths, Saskatoon): 13-8 victoire vs Saskatchewan

2004 (Stade Ivor Wynne, Hamilton): 7-1 victoire vs Saskatchewan

2003 (SkyDome, Toronto): 14-7 victoire vs Saint Mary’s

1999 (SkyDome, Toronto): 14-10 victoire vs Saint Mary’s

 

Entraîneur-chef: Glen Constantin

Saison: 16e

Dossier en carrière saison régulière: 112-19 (.855) 

Dossier en carrière séries: 41-10 (.804)

Dossier en carrière cumulatif (saison & séries): 153-29 (.841)

Dossier en carrière vs Laurier: 1-0

Dossier demi-finales canadiennes: 8-4

Victoires demi-finales canadiennes: 2013, 2012, 2011, 2010, 2008, 2006, 2004, 2003

Défaites demi-finales canadiennes: 2009, 2007, 2005, 2001

Dossier Coupe Vanier: 7-1

Victoires Coupe Vanier: 2013, 2012, 2010, 2008, 2006, 2004, 2003

Défaites Coupe Vanier: 2011

 

COUPE MITCHELL ARCELORMITTAL DOFASCO

 

Quand: Samedi 19 novembre, 14h HR (16h HE)

Où: Stade McMahon, Calgary

Qui: No. 10 X-Men de St. Francis Xavier (8-1) à No. 6 Dinos de Calgary (8-2)

Télévision: TVA Sports & Sportsnet 360 (émission d’avant-match à midi HE à SN 360)

Web: TVASports.ca (usagers authentifiés uniquement) & Sportsnet NOW

 

X-MEN DE L’UNIVERSITÉ ST. FRANCIS XAVIER (champions SUA)

 

Sommaire saison 2016

Dossier cumulatif (saison régulière & séries): 8-1

Dossier saison régulière: 7-1

Classement saison régulière: 1er       

Dossier séries: 2-0

Top 10 classement final (1er nov.): No. 10

Top 10 meilleur classement: No. 10 (2 semaines)

Top 10 moins bon classement: Non classés (8 semaines)

Top 10 nombre de semaines classés (10 scrutins): 2

Offensive saison régulière points (37,4 / match): 1er SUA / 5e U Sports

Offensive saison régulière verges totales (484,5 / match): 1er SUA / 8e U Sports

Offensive saison régulière passe (323,6 / match): 1er SUA / 5e U Sports

Offensive saison régulière course (160,9 / match): 2e SUA / 13e U Sports

Défensive saison régulière points (16,1 / match): 1er SUA / 5e U Sports

Défensive saison régulière verges totales (336,0 / match): 1er SUA / 4e U Sports

Défensive saison régulière passe (223,6 / match): 1er SUA / 5e U Sports

Défensive saison régulière course (112,4 / match): 1er SUA / 7e U Sports

 

Résultats 2016

2 septembre (domicile): StFX 18, Mount Allison 17 (pré-saison)

10 septembre (étranger): StFX 29, Mount Allison 14

17 septembre (domicile): StFX 37, Acadia 8

24 septembre (étranger): Concordia 17, StFX 11

1 octobre (domicile): StFX 37, Saint Mary’s 17

7 octobre (domicile): StFX 42, Acadia 21

15 octobre (étranger): StFX 45, Saint Mary’s 6

22 octobre (étranger): StFX 33, Acadia 29

29 octobre (domicile): StFX 65, Mount Allison 17

12 novembre (domicile): StFX 29, Mount Allison 8 (Coupe Loney)

 

Honneurs individuels Canada-Ouest 2016

Prix majeurs: Tivon Cook (MVP), Vernon Sainvil (joueur de ligne par excellence), Gary Waterman (entraîneur de l’année)

Étoiles à l’offensive: Tivon Cook (QA), Jordan Socholotiuk (PB), Dejuan Martin (RÉ), Christian Ridley (RI), Kaion Julien-Grant (RI), Vernon Sainvil (B), Jacob Czaja (G)

Étoiles en défensive: Kyle Forde (AD), Adam Kuntz (SEC), Hayden Peters (DD), Paolo Lach-Edwards (DC)

Étoiles sur les unités spéciales: Jonathan Heidebrecht (PLA), Keiran Burnham (DÉG), Kaion Julien-Grant (RET)

 

Historique vs Calgary

Dossier cumulatif: 0-0

Dossier à domicile: 0-0

Dossier à l’étranger: 0-0

 

Historique en demi-finale canadienne (instauration des demi-finales en 1967)

Dossier cumulatif: 1-4

Dossier à domicile: 1-4

Dossier à l’étranger: 0-0

 

2015 (domicile au Stade Oland, Antigonish, N.-É.): 36-9 défaite vs UBC (Coupe Uteck)

1996 (domicile au Stade des Huskies, Halifax): 13-5 victoire vs Ottawa (Coupe Atlantique)

1982 (domicile au Stade des Huskies, Halifax): 54-1 défaite vs UBC (Coupe Atlantique)

1978 (domicile au Stade des Huskies, Halifax): 32-10 défaite vs Queen’s (Coupe Atlantique)

1967 (domicile à Wanderers Grounds, Halifax): 7-0 défaite vs McMaster (Coupe Atlantique)

 

Historique à la Coupe Vanier

Dossier cumulatif: 1-1

 

1996 (SkyDome, Toronto): 31-12 défaite vs Saskatchewan 

1966 (Stade Varsity, Toronto): 40-14 victoire vs Waterloo Lutheran

 

Entraîneur-chef: Gary Waterman

Saison: 8e

Dossier en carrière saison régulière: 30-34 (.469)

Dossier en carrière séries: 5-4 (.556)

Dossier en carrière cumulatif (saison & séries): 35-38 (.479)

Dossier en carrière vs Calgary: 0-0

Dossier demi-finales canadiennes: 0-1

Victoires demi-finales canadiennes: Aucune

Défaites demi-finales canadiennes: 2015

Dossier Coupe Vanier: 0-0

Victoires Coupe Vanier: Aucune

Défaites Coupe Vanier: Aucune

 
DINOS DE L’UNIVERSITÉ DE CALGARY (champions Canada-Ouest)
 

Sommaire saison 2016

Dossier cumulatif (saison régulière & séries): 8-2

Dossier saison régulière: 6-2

Classement saison régulière: 2e    

Dossier séries: 2-0

Top 10 classement final (1er nov.): No. 6

Top 10 meilleur classement: No. 2 (2 semaines)

Top 10 moins bon classement: No. 7 (1 semaine)

Top 10 nombre de semaines classés (10 scrutins): 10

Offensive saison régulière points (36,8 / match): 1er C-O / 7e U Sports

Offensive saison régulière verges totales (507,4 / match): 2e C-O / 5e U Sports

Offensive saison régulière passe (311,5 / match): 4e C-O / 6e U Sports

Offensive saison régulière course (195,9 / match): 1er C-O / 6e U Sports

Défensive saison régulière points (20,9 / match): 1er C-O / 9e U Sports

Défensive saison régulière verges totales (395,4 / match): 1er C-O / 12e U Sports

Défensive saison régulière passe (288,0 / match): 2e C-O / 17e U Sports

Défensive saison régulière course (107,4 / match): 1er C-O / 6e U Sports

 

Résultats 2016

25 août (Medicine Hat, Alb.): Calgary 37, Regina 13 (pré-saison)

1 septembre (étranger): Calgary 23, Manitoba 14

9 septembre (domicile): Calgary 35, UBC 8

16 septembre (étranger): Calgary 20, Saskatchewan 19

23 septembre (étranger): Regina 32, Calgary 27

1 octobre (domicile): Calgary 50, Alberta 15

14 octobre (domicile): Calgary 63, Manitoba 6

22 octobre (domicile): Saskatchewan 38, Calgary 35

29 octobre (étranger): Calgary 41, UBC 35 prol.

5 novembre (domicile): Calgary 47, Saskatchewan 17 (demi-finale Canada-Ouest)

12 novembre (domicile): Calgary 46, UBC 43 (Coupe Hardy)

 

Honneurs individuels Canada-Ouest 2016

Prix majeurs: Aucun

Étoiles à l’offensive: Austen Hartley (RI), Ryan Sceviour (G)

Étoiles en défensive: Jack McEwen (PD), Connor McGough (AD), Boston Rowe (SEC), Robert Woodson (DD), Adam Laurensse (DC)

Étoiles sur les unités spéciales: Aucune

 

Historique vs StFX

Dossier cumulatif: 0-0

Dossier à domicile: 0-0 

Dossier à l’étranger : 0-0

 

Historique en demi-finale canadienne (instauration des demi-finales en 1967)

Dossier cumulatif: 8-6

Dossier à domicile: 4-1

Dossier à l’étranger : 4-5

 

2013 (domicile): 43-3 victoire vs Western (Coupe Mitchell)

2012 (étranger): 45-6 défaite vs McMaster (Coupe Mitchell)

2011 (domicile): défaite 41-10 vs Laval (Coupe Mitchell)

2010 (domicile): victoire 35-8 vs Saint Mary’s (Coupe Mitchell)

2009 (étranger): victoire 38-14 vs Saint Mary’s (Coupe Uteck)

2008 (étranger): défaite 59-10 vs Laval (Coupe Uteck)

1995 (domicile): victoire 37-7 vs Ottawa (Coupe Churchill)

1993 (étranger): victoire 37-23 vs Saint Mary’s (Coupe Atlantique)

1992 (étranger): défaite 21-11 vs Saint Mary’s (Coupe Atlantique)

1988 (étranger): victoire 34-15 vs Western (Coupe Centrale)

1985 (domicile): victoire 56-14 vs Carleton (Coupe Western)

1984 (étranger): défaite 12-7 vs Guelph (Coupe Centrale)

1977 (étranger): défaite 24-22 vs Western (Coupe Forrest City)

1975 (étranger): victoire 38-13 vs Acadia (Coupe Atlantique)

 

Historique à la Coupe Vanier

Dossier cumulatif: 4-5

 

2013 (Stade TELUS-UL, Québec): 25-14 défaite vs Laval

2010 (Stade du PEPS, Québec): 29-2 défaite vs Laval

2009 (Stade du PEPS, Québec): 33-31 défaite vs Queen’s

1995 (SkyDome, Toronto): 54-24 victoire vs Western Ontario

1993 (SkyDome, Toronto): 37-34 défaite vs Toronto

1988 (Stade Varsity, Toronto): 52-23 victoire vs Saint Mary’s

1985 (Stade Varsity, Toronto): 25-6 victoire vs Western Ontario

1983 (Stade Varsity, Toronto): 31-21 victoire vs Queen’s

1975 (Stade CNE, Toronto): 14-9 défaite vs Ottawa

 

Entraîneur-chef: Wayne Harris Jr

Saison: 2e

Dossier en carrière saison régulière: 14-2 (.875)

Dossier en carrière séries: 3-1 (.750)

Dossier en carrière cumulatif (saison & séries): 17-3 (.850)

Dossier en carrière vs StFX: 0-0

Dossier demi-finales canadiennes: 0-0

Victoires demi-finales canadiennes: Aucune

Défaites demi-finales canadiennes: Aucune

Dossier Coupe Vanier: 0-0

Victoires Coupe Vanier: Aucune

Défaites Coupe Vanier: Aucune

 

RÉSULTATS DES DEMI-FINALES CANADIENNES (instaurées en 1967) 

 

2015

Uteck (Stade Oland, Antigonish, N.-É.): UBC 36, StFX 9
Mitchell (Stade Alumni, Guelph, Ont.): Montréal 25, Guelph 10

 

2014

Uteck (Stade du CEPSUM, Montréal): Montréal 29, Manitoba 26
Mitchell (Stade Ron Joyce, Hamilton): McMaster 24, Mount Allison 12

 

2013

Uteck (Terrain MacAulay, Sackville, N.-B.): Laval 48, Mount Allison 21
Mitchell (Stade McMahon, Calgary): Calgary 44, Western 3

 

2012

Uteck (Stade TELUS-UL, Québec): Laval 42, Acadia 7
Mitchell (Stade Ron Joyce, Hamilton): McMaster 45, Calgary 6

 

2011
Uteck (Stade Moncton, Moncton): McMaster 45, Acadia 21
Mitchell (Stade McMahon, Calgary): Laval 41, Calgary 10

 

2010
Uteck (Stade du PEPS, Québec): Laval 13, Western 11
Mitchell (Stade McMahon, Calgary): Calgary 35, Saint Mary’s 8

 

2009
Uteck (Stade des Huskies, Halifax): Calgary 38, Saint Mary’s 14
Mitchell (Stade Richardson, Kingston): Queen’s 33, Laval 30


2008
Uteck (Stade du PEPS, Québec): Laval 59, Calgary 10
Mitchell (Stade TD Waterhouse, London): Western 28, Saint Mary’s 12

2007
Uteck (Stade des Huskies, Halifax): Saint Mary’s 24, Laval 2
Mitchell (Stade Canad Inns, Winnipeg): Manitoba 52, Western 20

2006
Uteck (Stade du PEPS, Québec): Laval 57, Acadia 10
Mitchell (Stade Frank Clair, Ottawa): Saskatchewan 35, Ottawa 28

2005
Uteck (Stade des Huskies, Halifax): Wilfrid Laurier 31, Acadia 10
Mitchell (Stade Griffiths, Saskatoon): Saskatchewan 29, Laval 27

2004
Uteck (Stade du PEPS, Québec): Laval 30, Wilfrid Laurier 11
Mitchell (Stade Griffiths, Saskatoon): Saskatchewan 31, Saint Mary’s 16

2003
Uteck (Stade des Huskies, Halifax): Saint Mary’s 60, Simon Fraser 9
Mitchell (Stade Ivor Wynne, Hamilton): Laval 36, McMaster 32

2002
Churchill (Terrain Les Prince, Hamilton): Saint Mary’s 36, McMaster 25
Mitchell (Stade Percival-Molson, Montréal): Saskatchewan 22, McGill 0

2001
Churchill (Stade Canad Inns, Winnipeg): Manitoba 27, McMaster 6
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Saint Mary’s 48, Laval 8

2000
Churchill (Terrain Les Prince, Hamilton): Ottawa 20, McMaster 15
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Regina 40, Saint Mary’s 36

1999
Churchill (Stade du PEPS, Québec): Laval 27, Saskatchewan 21
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Saint Mary’s 21, Waterloo 14

1998
Churchill (Stade Griffiths, Saskatoon): Saskatchewan 33, Western 17
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Concordia 25, Acadia 24

1997 (1)
Churchill (Stade Frank Clair, Ottawa): Waterloo 1, Ottawa 0
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): UBC 34, Mount Allison 29

1996
Churchill (Stade University, Waterloo): Saskatchewan 33, Guelph 9
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): StFX 13, Ottawa 5

1995
Churchill (Stade McMahon, Calgary): Calgary 37, Ottawa 7
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Western 55, Acadia 45 (prolongation)

1994
Churchill (Terrain Coulter, Lennoxville, Qué.): Western 41, Bishop’s 24
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Saskatchewan 35, Saint Mary’s 24

1993
Churchill (SkyDome, Toronto): Toronto 26, Concordia 16
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Calgary 37, Saint Mary’s 23

1992
Churchill (SkyDome, Toronto): Queen’s 23, Guelph 16
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Saint Mary’s 21, Calgary 11

1991
Churchill (SkyDome, Toronto): Wilfrid Laurier 42, Queen’s 22
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Mount Allison 31, Saskatchewan 14

1990
Churchill (Stade Percival-Molson, Montréal): Saskatchewan 41, Bishop’s 13
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Saint Mary’s 31, Western 30

1989
Churchill (Stade Griffiths, Saskatoon): Saskatchewan 40, Queen’s 10
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Western 38, Saint Mary’s 33

1988
Centrale (Stade J.W. Little, London): Calgary 34, Western 15
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Saint Mary’s 44, Bishop’s 10

1987
Western (Stade des Thunderbirds, Vancouver): UBC 33, Wilfrid Laurier 31
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): McGill 30, Saint Mary’s 29

1986
Centrale (Terrain Bishop’s, Lennoxville, Qué.): UBC 32, Bishop’s 30
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Western 29, Acadia 22

1985
Western (Stade McMahon, Calgary): Calgary 56, Carleton 14
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Western 34, Mount Allison 3

1984
Centrale (Stade Alumni, Guelph): Guelph 12, Calgary 7
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Mount Allison 29, Queen’s 17

1983 (2)
Western (Stade Richardson, Kingston): Queen’s 22, Toronto 7

1982
Western (Stade J.W. Little, London): Western 17, Concordia 7
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): UBC 54, StFX 1

1981
Western (Stade du Commonwealth, Edmonton): Alberta 32, Western 31
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Acadia 40, Queen’s 14

1980
Western (Stade Commonwealth, Edmonton): Alberta 14, Western 4
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Ottawa 28, Acadia 8

1979
Yates (Stade J.W. Little, London): Western 32, Queen’s 14
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Acadia 27, Alberta 3

1978
Western (Stade Empire, Vancouver): UBC 25, Wilfrid Laurier 16
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Queen’s 32, StFX 10

1977
Forest City (Stade J.W. Little, London): Western 24, Calgary 22
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Acadia 35, Queen’s 22

1976
Forest City (Stade J.W. Little, London): Western 30, UBC 8
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Acadia 18, Ottawa 16

1975
Centrale (Parc Lansdowne, Ottawa): Ottawa 45, Windsor 6
Atlantique (Terrain Raymond, Wolfville, N.-É.): Calgary 38, Acadia 13

1974
Centrale (Stade J.W. Little, London): Western 41, Saskatchewan 17
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Toronto 45, Saint Mary’s 1

1973
Western (Vélodrome, Winnipeg): McGill 16, Manitoba 0
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Saint Mary’s 19, Wilfrid Laurier 17

1972
Western (Stade Varsity, Edmonton): Alberta 58, Loyola 6
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Waterloo Lutheran 50, Saint Mary’s 17

1971
Western (Stade Clarke, Edmonton): Alberta 53, Bishop’s 2
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Western 44, Saint Mary’s 13

1970
Western (Stade Pan American, Winnipeg): Manitoba 24, Queen’s 20 (prolongation)
Atlantique (Stade des Huskies, Halifax): Ottawa 24, UNB 11

1969
Western (Stade Pan American, Winnipeg): Manitoba 41, Windsor 7
Atlantique (Wanderers Grounds, Halifax): McGill 20, UNB 6

1968
Western (Stade Pan American,  Winnipeg): Queen’s 29, Manitoba 6
Atlantique (Wanderers Grounds, Halifax): Waterloo Lutheran 37, Saint Mary’s 7

1967 (3)
Atlantique (Wanderers Grounds, Halifax): McMaster 7, StFX 0

NOTES:

 

(1) En 1997, Ottawa a vaincu Waterloo 44-37, mais a dû déclarer forfait par la suite en raison de l’utilisation de joueurs inadmissibles (pointage officiel: 1-0 Waterloo).

 

(2) En 1983, l’Association de l’Atlantique a décidé de ne pas participer aux demi-finales canadiennes en protestation contre l’USIC. Champions de l’Ouest, les Dinosaurs de Calgary sont passés directement à la finale.

 

(3) En 1967, l’Association Ontario-Québec a voté contre toute participation de sa ligue au match de championnat de la Coupe Vanier. Champions de l’Ouest, les Golden Bears de l’Alberta sont passés directement à la finale.  

45 Vogell Road Suite 701 | Richmond Hill, Ontario, Canada | L4B 3P6 | TEL: 905-508-3000 | FAX: 905-508-4221

CONTACTEZ-NOUS | Protection des renseignements personnels